Un Coran datant de l’époque du Prophète Muhammad (saws)

Une conservatrice de l'université de Birmingham (Royaume-Uni) montre, le 22 juillet 2015, de très anciens fragments du Coran, retrouvés dans la bibliothèque de l'établissement. (PAUL ELLIS / AFP)

Une conservatrice de l’université de Birmingham (Royaume-Uni) montre, le 22 juillet 2015, de très anciens fragments du Coran, retrouvés dans la bibliothèque de l’établissement. (PAUL ELLIS / AFP)

Les feuillets dormaient depuis près d’un siècle au sein d’une collection de livres et de documents du Moyen-Orient, sans que personne ne soupçonne leur âge. Et pourtant. Une des plus anciennes versions manuscrites du Coran a été découverte dans la bibliothèque de l’université de Birmingham (Royaume-Uni). C’est ce qu’annonce l’établissement sur son site (en anglais), mercredi 22 juillet. Cette version remonterait à la fin du VIe siècle ou au début du VIIe, soit il y a environ 1 400 ans. 

C’est lorsque la chercheuse italienne Alba Fedeli s’est penchée sur le texte pour sa thèse de doctorat que l’université a décidé de réaliser une datation au carbone 14. « Le résultat est surprenant », souligne David Thomas, spécialiste de l’islam et de la chrétienté. D’après l’analyse, le manuscrit a été écrit entre 568 et 645 de notre ère et les résultats sont fiables à 95,4%. Or, d’après la tradition islamique, le prophète Mahomet a vécu entre 570 et 632.

Le manuscrit exposé en octobre

« L’analyse du parchemin montre qu’il y a une forte probabilité que l’animal dont provient la peau vivait du temps du prophète Mahomet ou peu de temps après », précise David Thomas. « La personne qui a écrit ces fragments pourrait bien avoir connu le prophète, ou peut-être l’avoir entendu prier. Cela paraît incroyable, mais elle pourrait même l’avoir connu personnellement. Ces écrits nous ramènent bien à la période même de la création de l’islam », ajoute le professeur sur la BBC (en anglais).

Des versets des chapitres ou sourates 18 à 20, écrits à l’encre en hijazi (un style calligraphique arabe ancien), sont reproduits dans ce manuscrit. Selon Alba Fedeli, il provient du même codex (livre fait de pages reliées ensemble) que des feuillets conservés à la Bibliothèque nationale de France, à Paris.

Le président de la mosquée centrale de Birmingham, Muhammad Afzal, s’est dit très ému par cette découverte et a déclaré que « tous les musulmans du monde aimeraient avoir la chance de voir ce manuscrit ». Celui-ci sera exposé à l’université de Birmingham du 2 au 25 octobre.

Par Francetv info avec AFP  – Première Parution ici

Cet article a été publié dans Havre de savoir le 23 juillet 2015

Commentaires (3)

3 Réponses à Un Coran datant de l’époque du Prophète Muhammad (saws)

  1. brahms

    on 31 août 2016 at 17 h 48 min - Répondre

    Il n’y a pas de « meilleures religions cher amadou, dire ce que tu dis me rends triste pour le reste de l’humanité, qui comme toi, n’a pas choisi comment, ou, par qui tu es venu dans ce monde. Les religions sont la; respectons les, embrassons les, ne les comparons pas. Amen, Amin, CoExisT

  2. Rayane

    on 22 janvier 2016 at 19 h 23 min - Répondre

    Alssalâmou 3alaykoum, ce serait bien de corriger « mahomet » dans l’article

Laissez un commentaire