Résolution à l’ONU : « Le Sénégal honore l’Afrique, la Oumah islamique et le monde »

En obtenant qu’un vote soit organisé vendredi 23 décembre à l’ONU sur une résolution contre les colonies israéliennes, le Sénégal (avec le Venezuela, la Malaisie et la Nouvelle-Zélande) a considérablement agacé le gouvernement israélien. Dans le passé, les Etats-Unis ont toujours soutenu Israël en opposant leur veto à toute résolution du Conseil de sécurité hostile à l’Etat hébreu. Ce n’est un secret pour personne, les relations entre Barack Obama et Benyamin Netanyahu n’ont jamais été chaleureuses, et s’achèvent, avec cette résolution, dans un climat très tendu.

Cette abstention américaine a également laissé place à une crise diplomatique inédite entre le Sénégal et Israël.

Les représailles d’Israël après le vote à l’ONU

Benjamin Netanyahu rejette en bloc la résolution adoptée ce vendredi par le conseil de sécurité de l’ONU, qui condamne les colonisations, évoquant une décision « biaisée et honteuse ». Par communiqué, ses services ont assuré qu’Israël ne se « conformera pas » à cette décision qu’ils jugent « anti-israélienne » et « honteuse ».

Dans la foulée, l’ambassadeur israélien à Dakar a immédiatement été rappelé par le gouvernement israélien, marquant ainsi une crise diplomatique sans précédents entre les deux pays.

Une décision assumée par le Sénégal

Pour le porte parole du gouvernement sénégalais Seydou Gueye, « il faut saluer la position du Sénégal, et d’ailleurs la communauté internationale nous félicite, et notamment les pays musulmans, puisque le Sénégal a une position très claire dans ses rapports avec Israël, et ses relations avec la Palestine. Depuis 1975, c’est le Sénégal qui préside le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien ».

Une position qui fait unanimité au Sénégal puisque les citoyens, acteurs politiques, leaders religieux et intellectuels du pays, se sont rangés derrière la démarche sénégalaise. « En adoptant cette posture courageuse, le Sénégal honore l’Afrique, la Oumah islamique et le monde » a par exemple estimé l’ancien ministre sénégalais des Affaires religieuses Mamadou Bamba Ndiaye pour qui le geste du Sénégal au Conseil de Sécurité de l’ONU rappelle « le rôle pionnier que les Africains ont souvent joué à travers l’histoire ».

Netanyahu mise sur Trump

En permettant le vote de cette résolution, Barack Obama ne se contente pas d’envoyer un dernier message à Israël, avant de quitter la scène politique. Il complique également la tâche de Donald Trump, qui devra gérer la suite de la crise. Mais le républicain, qui prendra ses fonctions à la Maison Blanche le 20 janvier prochain, a déjà préparé le terrain en assurant sur Twitter que « les choses » seraient « différentes à l’ONU » passée cette date, s’adressant ainsi directement aux israéliens pour les rassurer, bien qu’il ne soit pas possible d’annuler le texte.

Les autorités israéliennes avaient déjà pris contact avec le futur locataire de la Maison Blanche, alors qu’il était encore en pleine campagne électorale. Trump avait notamment promis de reconnaitre Jérusalem comme capitale indivisible d’Israël.

Lounès.A

Cet article a été publié dans Havre de savoir le 30 décembre 2016

Commentaires (0)

0 Réponses à Résolution à l’ONU : « Le Sénégal honore l’Afrique, la Oumah islamique et le monde »

Laissez un commentaire