Lettre ouverte à Madame la Ministre du « droit des femmes, de la famille et des enfants »

Madame la Ministre,

C’est avec stupeur ce matin que nous, Ligue Française des Femmes Musulmanes, avons découvert vos propos sur RMC.

En effet, vous comparez les femmes choisissant de porter le voile aux « nègres africains » qui étaient favorables à l’esclavage, faisant, ainsi l’analogie avec ce que vous nommez la « servitude volontaire ». Vous réduisez ainsi toute une catégorie de femmes, aussi différentes les unes que les autres, à une classe aliénée, dont le dénominateur commun est un mode vestimentaire couvrant les cheveux.

Madame la Ministre, il vous est aisé de comprendre que cette comparaison est humiliante pour les femmes musulmanes, et pour la Femme en général. Cela relève du racisme, ce qui est d’autant plus surprenant que le gouvernement, dont vous faites partie, a lancé récemment une campagne de lutte contre le racisme, dont l’antisémitisme et l’islamophobie.

Madame la Ministre, nous pensons que vos propos sont graves, dangereux et irresponsables. Ils sont d’autant plus graves que votre intervention survient dans un contexte international chargé de haine et de violence. Madame la Ministre, de part votre position, vous devriez défendre toutes les femmes.

Est-il nécessaire de vous rappeler que ces femmes musulmanes que vous insultez sont les premières victimes d’actes racistes dans la rue ou l’accès à l’emploi ?

Alors, comment expliquer une telle sémantique de votre part, Madame la Ministre ?

Comment justifier une telle analogie, aussi réductrice et diffamatoire envers les femmes musulmanes ?

Les médias sont déjà souvent présents pour attiser ces amalgames honteux entre musulmans et obscurantisme ou musulmans et violence. On pourrait aisément évoquer Plantu et sa caricature odieuse mettant en scène une femme musulmane avec une ceinture d’explosifs pour illustrer la récente polémique sur la « mode islamique ». Il s’agit tout simplement d’un procès d’intention et d’une haine affichée clairement contre une femme musulmane sans arrêt fantasmée sous une version de violence et de débilité manifeste.

Cet engouement envers et surtout contre la femme musulmane occulte complètement sa liberté de penser, sa capacité de choisir sa religion et ses vêtements, et surtout : son humanité et son intelligence.

Madame la Ministre, les citoyens français ont besoin de clairvoyance et de messages d’apaisement et d’unité, qu’ils soient musulmans ou pas.

Madame la Ministre, en tant que femmes françaises et de confession musulmane, nous souhaitons que cette analogie dégradante soit le début d’un dialogue que vous devez nécessairement entamer avec ces citoyennes que vous ignorez totalement.

Nous saisissons donc l’occasion de vous demander de débuter avec les citoyennes musulmanes ce dialogue franc et responsable, avec cet objectif commun d’un avenir meilleur où les citoyens sont égaux, non seulement devant la loi, mais aussi dans leur vie quotidienne, au nom de ces femmes, ces familles et ces enfants que vous êtes sensée défendre et représenter.

Ligue Française des Femmes Musulmanes,

Mercredi 30 Mars 2016

Cet article a été publié dans Havre de savoir le 31 mars 2016

Commentaires (1)

1 Réponses à Lettre ouverte à Madame la Ministre du « droit des femmes, de la famille et des enfants »

  1. hamoud

    on 1 avril 2016 at 16 h 18 min - Répondre

    Pas digne du poste ministre de la famille !!!
    Elle revois ses textes de laïcité

Laissez un commentaire