L’Egypte s’est opposée à une déclaration de l’Onu sur la Turquie

Le Conseil de sécurité des Nations unies n’a pas été en mesure samedi de condamner la tentative de putsch militaire en Turquie, l’Egypte s’opposant à une déclaration qui appelait toutes les parties à « respecter le gouvernement démocratiquement élu de Turquie », ont déclaré des diplomates.

Les déclarations du Conseil de sécurité doivent être adoptées par consensus. Le projet de texte, rédigé par les Etats-Unis, parlait de « vive inquiétude » concernant la situation en Turquie, appelait les parties à faire preuve de retenue et à éviter toute violence, et réclamait le retour rapide à l’Etat de droit.

Des diplomates, s’exprimant sous le sceau de l’anonymat, indiquent que l’Egypte a estimé que le Conseil de sécurité n’était pas à même de déterminer si un gouvernement avait été élu démocratiquement.

Le président égyptien, Abdel Fattah al Sissi, est un ancien général qui a renversé en juillet 2013 le président Mohamed Morsi, qui avait été élu et appartenait à la mouvance des Frères musulmans. Or, la Turquie dirigée par le parti islamo-conservateur AKP avait apporté un soutien aux Frères musulmans égyptiens.

« Nous avons proposé une formulation différente, qui respecte les principes démocratiques et constitutionnels, mais les Américains ont refusé », a déclaré à Reuters le représentant de l’Egypte aux Nations unies, Amr Aboulatta.

A la suite des objections de Washington et de Londres à l’amendement qu’elle proposait, l’Egypte a suggéré que le Conseil de sécurité de l’Onu appelle les parties prenantes, en Turquie, à « respecter les principes démocratiques et constitutionnels et l’Etat de droit », ont déclaré des diplomates, en précisant que les négociations sur le texte avaient pris fin à ce stade.

Le ministère égyptien des Affaires étrangères s’est dit « surpris que l’amendement proposé n’ait pas été pris en compte, et que l’on affirme qu’elle (l’Egypte) fait obstacle à la diffusion de la déclaration ».

Reuters

Cet article a été publié dans Havre de savoir le 17 juillet 2016

Commentaires (0)

0 Réponses à L’Egypte s’est opposée à une déclaration de l’Onu sur la Turquie

Laissez un commentaire