Anecdote entre cheikh Mohamed El Hassan Ould Dedew et cheikh Abdulaziz Ibn Baz

Malheureusement, énormément de personnes se réclamant d’une tendance rigoriste se permettent de dénigrer et d’insulter Cheikh Mohamed El Hassan Ould Dedew (qu’ALLAH le préserve). Ils s’octroient la guidée en prétendant que la majeur partie des musulmans est égarée à l’exception de ceux qui les suivent…

Voici une anecdote entre cheikh Dedew et cheikh Ibn Baz (qu’ALLAH lui fasse miséricorde) dont le nom est souvent cité comme référence par ces mêmes personnes.

Cheikh Dedew donnait des cours d’explication de Sahih Al Boukhari au sein de la mosquée de l’université Saoud en Arabie Saoudite. Assistaient à ces cours beaucoup d’étudiants et des professeurs de l’université. Parmi ceux qui assistaient, il y avait certains jeunes qui suivaient une personne à Médine qui avait écrit un livre rendant mécréant Said Qutb (une grande personnalité égyptienne exécutée par Nacer dans les années 60).

« A la fin du cours, j’ai reçu une question d’un élève au sujet de la « supposée mécréance » de Said Qutb.

J’ai donné une réponse détaillée et j’ai par ailleurs abordé la question de la « création du Coran » en disant que même si Said Qutb disait cela, dire que Said Qutb est un mécréant est insensé de votre part. De plus, même l’imam Ahmed ibn Hanbal n’avait jamais taxé de mécréant le Calife Al Mamoun alors qu’il était l’un des plus fervents Mou’tazilites.

Malgré cette réponse, les jeunes qui ont assisté au cours n’ont pas apprécié ma réponse et ont donc décidé de venir débattre sur ce sujet.

Parmi les arguments de ces jeunes, ils ont avancé le fait que Cheikh ibn Baz a rendu lui-même mécréant Bichr al Mouraissi qui est lui aussi un fervent mou’tazilite. Je leur ai donc répondu que l’imam Adhahabi était beaucoup plus savant qu’Ibn Baz. D’autant plus qu’à la fin de la biographie, l’imam Adhahabi a dit au sujet de Bichr al Mouraissi :

« Mais Allah a voulu que celui qui atteste qu’il n’y a de Dieu que Lui et que Mohamed est son messager, fait ses 5 prières vers la Qibla, s’acquitte de la Zakat, jeûne et fait le pèlerinage, ne sera jamais comparable à celui qui ne le fait pas et nous demandons à Dieu de nous éloigner des gens de l’innovation »

Les jeunes en question ont donc rapporté ce que j’ai dit à leur cheikh (Ibn Baz) et parmi eux certains ont même dit que je suis parmi ceux qui disent le Coran est une création (cet argument est principalement défendu par les Mou’tazilites).

Cheikh ibn Baz a donc pris l’initiative d’écrire au directeur de l’université pour lui demander de m’arrêter et de m’expulser dans mon pays d’origine (Mauritanie).

Le directeur de l’université était au courant de l’histoire, et a par ailleurs souhaité organiser un débat entre cheikh ibn Baz et moi-même. Dans ce débat, il y avait plusieurs savants que je connaissais et qui me connaissaient.

Ils m’ont présenté face à cheikh ibn Baz qui rétorqua cette phrase : « Je ne suis pas content de ce que j’ai entendu sur toi ».

J’ai donc pris la parole : j’ai résumé et argumenté mes avis qui étaient différents de ceux d’ibn Baz.

Cheikh ibn Baz a pris l’initiative de créé un comité composé de 4 savants de son entourage qui ont débattu avec moi sur la question en détails.

J’ai cité de mémoire, les livres avec leurs pages ainsi que les propos d’Ibn Taymiya. Etant donné qu’ils ne les connaissaient pas par cœur, ils ont donc ont fait venir les livres en question et ont vérifié mes dires. Cela les a grandement surpris.

A la fin de ce débat, ils m’ont demandé d’écrire une note de dix pages qui sera présentée à Ibn Baz, ce que j’ai rapidement fait. Suite à cela, j’ai reçu un appel qui m’annonçait que cheikh ibn Baz souhaitait assister à mes cours que je dispensais au sein de la mosquée.

Peu de temps après, il est donc venu modestement et respectueusement et il a même fait la conclusion de mon cours. Par la suite, il a également raisonné les jeunes étudiants concernant le débat qui m’a opposé au comité. Depuis ce fameux « incident » j’ai eu des relations privilégiées avec lui. »

Cheikh Ould Dedew

Traduction par la page facebook de  Mohamed El Hassan Ould Dedew (en français) : https://www.facebook.com/cheikhdedew/

Cet article a été publié dans Havre de savoir le 10 avril 2016

Commentaires (0)

0 Réponses à Anecdote entre cheikh Mohamed El Hassan Ould Dedew et cheikh Abdulaziz Ibn Baz

Laissez un commentaire